48 moyens pour générer de la trésorerie

 Quelle qu’en soit l’origine, la baisse ou la carence de trésorerie est un véritable problème à ne pas négliger pour un chef d’entreprise. Encore mieux, il faut réagir rapidement pour redresser la situation au plus vite. 

 

PETIT RAPPEL : QU’EST-CE QUE LA TRÉSORERIE ? 

 

C’est l’ensemble des liquidités disponible en caisse ou en banque. Elle réunit le solde de la caisse, les comptes bancaires et les chèques postaux. 

IDENTIFIER LA CAUSE DU MANQUE DE TRÉSORERIE

 

• Décalage entre les règlements des créances par les clients et celui des fournisseurs

• Manque d’anticipation de gestion : stocks

• Manque de rentabilité : marge faible...

• Manque d’activité 

• Croissance trop rapide

 

QUE PEUT-ON METTRE EN PLACE POUR GÉNÉRER DE LA TRÉSORERIE ?

 

Ce qui vient souvent à l’esprit lorsqu’il est question de renflouer les caisses, c’est contracter un emprunt supplémentaire à son banquier. Or, il existe d’autres moyens à la portée de tous les patrons d’entreprise, et pour certains il suffit de revoir des éléments internes à l’entreprise. 

• Affacturage : Méthode de financement et de recouvrement de créance en confiant 100% de sa créance à un établissement de crédit spécialisé et obtenir en avance 80% du montant TTC en 48h.

• Cession de dailly 

• Ouverture de crédit 

• Leaseback ou cession-bail : Revendre un de ses biens immobiliers ou mobilier à une société de leasing tout en continuant à utiliser ce matériel en location avec possibilité de rachat en fin de location

• Crédit de croissance ou crédit de BFR 

• Crédit hypothécaire 

• Fonds participatif 

• Prêts REMERE : Permet de vendre un bien immobilier à une société spécialisée contre un loyer avec possibilité de rachat maximum au bout de 5 ans si la dette est recouvrée.

• OOPBTP 

• Crédits fournisseurs 

• Capital risqueurs / investissements 

• Cession de créances 

• FFC, Unep, FFB, Capeb

• CICE

• Carry Back

• Aides et subventions 

CCSF 

• Fond premiers secours 

• Redressement judiciaire : Acte de gestion permettant le gel des dettes sur de 12 mois (18 mois avec accord du procureur - période d'observation- ) et de présenter, à la fin des 12 mois un plan de continuation pour le remboursement des dettes sur 10 ans maximum.

• Récupérer les crédits de TVA 

• Paiement de pénalités sur des dettes sociales fiscales 

• Rectifier les marges et le taux horaire

• Analyser les retards de paiements et recouvrer les impayés

• Faire les factures manquantes avec un délai de règlement court

• Revoir la politique de règlement et la conformité des factures

• Demandes des acomptes sur les commandes en cours et les prochaines commandes

• Finir au plus vite les chantiers en cours pour déclencher les règlements

• Négocier un étalement auprès des fournisseurs plutôt qu’une remise

• Se faire racheter son stock auprès des fournisseurs

• Revoir les polices d'assurance

• Stopper les abonnements obsolètes

• Trouver de nouveaux clients rapidement

• Motiver les salariés

• Réduire le cycle Contact/Devis/Commande/Règlement

• Mensualiser certaines dépenses

• Retirer les dépenses personnelles

• Revoir, négocier ses loyers

• Renégocier un prêt

• Optimiser l'organisation de ses plannings/ressources

• Augmenter ses prix de vente

Escompte bancaire

• Prêts d'honneur

• Mise en concurrence des fournisseurs

• Réduire le stock = flux tendus : améliorer BFR

• Créance clients

• Augmenter le panier moyen sur les clients

• Fidélisation : proposer des produits complémentaires aux clients existants

• Mettre en place le règlement par carte bancaire

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0